Apple lance son moteur de recherche et bouge les lignes avec iOS 14

Créé en 1976, Apple est une entreprise américaine qui crée et commercialise des produits électroniques grand public, des mobiles, des ordinateurs personnels et des logiciels. Apple réalise près de 260 174 000 000 dollars de chiffre d’affaires (!). Bref… c’est l’un des GAFA que nous connaissons tous… Depuis plusieurs années, Google paye entre 8 et 12 milliards de dollars par an à Apple pour que son moteur de recherche soit installé par défaut sur Safari. Mais il semble que Apple tente de sortir en 2021 de l’ombre du géant Google en prônant son indépendance en termes de moteur de recherche.

Indépendance d’Apple ?

D’après le Financial Times, Apple serait en ce moment en train de développer son propre moteur de recherche afin de ne plus dépendre de Google. Apparemment, ce projet n’est pas une nouveauté mais voit plusieurs accélérations liées aux récentes poursuites judiciaires lancées par le gouvernement américain envers le géant de Mountain View.  
Il est vrai que l’accord entre les deux GAFA qui a soulevé d’importantes interrogations puisqu’il empêche le développement de services concurrents similaires. Pour Apple, il est donc plus urgent que jamais de garantir son indépendance et d’établir un plan B.   

iOS 14 : les débuts du moteur de recherche Apple

Sur la dernière mise à jour d’iOS 14, certains signes de ce nouveau service ont déjà été trouvés, notamment avec l’apparition d’une fonctionnalité de recherche directement gérée par la marque. Cette dernière se trouve au niveau de la fenêtre de recherche de la page d’accueil d’un iPhone. Les suggestions qui apparaissent, ainsi que celles de la saisie semi-automatique, sont exclusivement générées par Apple, sans utiliser le service Google. D’après le BDM, votre « iPhone peut (…) vous rediriger automatiquement vers un site web lorsque vous effectuez une requête depuis l’écran d’accueil, sans que les technologies Google soient utilisées ».

Ce nouvel iOS a aussi beaucoup fait parler de lui. En effet, en juin dernier, Apple annonçait des évolutions majeures apportées à la gestion des données personnelles de ses utilisateurs. Ces dernières auront notamment un impact critique sur les investissements Facebook Ads des annonceurs !

Ce déploiement prévu pour ce début d’année, promet une chute de vos performances des audiences iOS de vos publicités Facebook. En savoir plus ? Téléchargez gratuitement notre guide Facebook Ads x iOS14 pour orienter vos actions grâce à nos recommandations et limiter le risque de perdre des ventes ou des leads générés sur iOS.

Applebot en activité

Pour pouvoir proposer un moteur de recherche, une entreprise doit concevoir un grand nombre d’éléments. Ainsi, le robot Googlebot explore le web puis indexe des documents pour permettre aux utilisateurs d’y accéder en saisissant une requête. Depuis au moins 2015, Apple possède un robot d’indexation (un crawler) afin d’explorer les moindres recoins d’internet. Applebot recueille alors des informations qui sont ensuite utilisées par différents services et applications du constructeur, comme Spotlight et les suggestions Siri. Si le robot d’Apple est aujourd’hui utilisé par Siri, il pourrait demain être utilisé à plus grande échelle pour fournir des résultats de recherche sur le futur moteur d’Apple. Depuis cet été, plusieurs spécialistes ont signalé une hausse de la fréquence des crawls effectués par le bot d’Apple, signe d’une activité croissante. 

Il est vrai, Apple peut vouloir concurrencer Google avec son armée d’arguments sur la sécurité et la confidentialité des données car, en plus, il ne manque pas de ressources pour développer son propre moteur de recherche. On a d’ailleurs pu le remarquer avec les géolocalisations et cartographies pour Apple plans.

Enfin, sur sa page de présentation de l’Apple bot, Apple développe notamment les critères pouvant être utilisés pour classer des résultats de recherche :

  • l’engagement des utilisateurs vis-à-vis des résultats (contrairement à Google),
  • la pertinence et correspondance des requêtes avec les sujets et le contenu,
  • la quantité et qualité des backlinks,
  • la localisation de l’utilisateur,
  • les caractéristiques de conception des pages web

Une opportunité pour Apple 

Selon The Financial Times, il y a deux ans et demi, la marque mondiale a recruté John Giannandrea, l’ancien Senior Vice Président de Google chargé de la recherche et de l’intelligence artificielle. Il a notamment apporté son aide au développement des technologies de recherche de Google pendant 8 ans. On peut alors comprendre que son expérience pourrait avoir un impact très positif sur les ambitions d’Apple.

Apple possède également un réserve de cash très importante, de près de 81 milliards de dollars, ainsi que des bénéfices attendus pour fin 2020 (environ 55 milliards de dollars). Il dispose aussi de leviers importants : son iPhone et son Mac.

“En proposant son propre moteur de recherche, Apple pourrait s’imposer davantage face à ses concurrents et gagner des parts de marché rapidement. S’il y a bien une entreprise capable de concurrencer Google, c’est certainement Apple.”

Victor Roux – Directeur Associé de TimeOne Group

Cependant, rien n’est acquis pour le moment. En effet, développer un moteur de recherche est un processus long et coûteux. Google a une longueur d’avance importante grâce à ses 20 années de conception de technologies de recherches, d’innovations et de pertinence de résultats. Si les atouts de la marque pour attirer des utilisateurs sont présents, la qualité du moteur de recherche devra être à la hauteur pour satisfaire et fidéliser les utilisateurs aguerris d’Apple.

Vous référencer via le “paid” sur le store d’application de Apple permet une visibilité optimale et maximise les téléchargements d’application ! Demandez conseil à nos experts Apple Search Ads et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour optimiser vos performances liées à Apple !