La Minute Geek TimeOne – DevOps : La méthode Scrum

Fabien Barbaud, CTO du groupe TimeOne, nous parle dans “La Minute Geek” de la méthode qui se cache derrière les solutions de TimeOne. Son rôle au quotidien est d’encadrer l’équipe de développement (aujourd’hui une trentaine de profils techniques). Aujourd’hui, Fabien nous parle de la méthode “Scrum”.

Pourquoi la mise en place d’une méthode d’organisation différente ?

Fabien : On s’est posé la question il y a quelques années, en avril 2011, pour changer nos méthodes de travail. On avait des résultats qui n’étaient pas forcément efficaces. On n’arrivait pas à produire le bon développement au bon moment pour le bon besoin. On s’est interrogés : comment améliorer ça ? On s’est renseignés un petit peu sur l’écosystème et ce qui se passait dans le monde de l’informatique. On est tombés sur la méthode agile, et notamment sur la méthode Scrum, qu’on a appliquée directement et qui nous a permis de nous remettre un petit peu en question et d’avancer de façon différente sur la partie déploiement, création, conceptualisation de tous nos produits chez TimeOne.

Dans quelle mesure s’est-elle appliquée au management chez TimeOne ?

Fabien : Chez TimeOne, on a volontairement choisi la méthode Scrum et on l’a appliquée by the book à la lettre près au départ, notamment pour bien la maîtriser, bien la comprendre. On a fait tous les rituels, tout le process Scrum de A à Z, du delimiting jusqu’à la rétrospective. Notre objectif était de bien comprendre comment ça fonctionnait et comment ça venait s’appliquer dans les équipes. On a mis en place des rôles comme le Product Owner, l’intermédiaire l’utilisateur et le développeur, qui définit le besoin et qui crée le produit. Petit à petit, on en a modifié le fonctionnement par notre expérience, et on est arrivés à un système qui évolue régulièrement. Par exemple, on a mis en place récemment des guides développeurs pour pouvoir accompagner chaque équipe de développement dans sa phase technique. On a aussi mis en place des sprints de deux semaines qu’on trouvait assez équilibrés, ni trop longs ni trop courts, ce qui permet de livrer souvent mais d’avoir un moyen de se concentrer sur du développement. On a fait pas mal de choses, ça s’est appliqué sur plusieurs points et aujourd’hui on continue à s’améliorer dans cette pratique-là.

Quel est l’état de l’organisation Scrum aujourd’hui chez TimeOne ?

Fabien : Aujourd’hui chez TimeOne, on veut pousser les équipes à s’auto-organiser et à s’améliorer de façon continue. On pousse tout le monde à se poser les bonnes questions et à trouver quels sont les problèmes rencontrés et quelles solutions on peut apporter pour pouvoir améliorer tout ça. Notamment les sprints de deux semaines avec les rétrospectives nous permettent de remettre en question l’organisation à chaque sprint et de se fixer des objectifs pour le sprint suivant, d’améliorer régulièrement notre organisation et de mieux en mieux maîtriser notre organisation agile.